INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

Dénoncés par leur gourmandise.

On peut même dire leur goinfrerie.

 

C'est de là que tout est parti : la dissimulation au moment de nouvelles canduidatures d'un cumul stupéfiant, honteux, indécent de mandats qui ne débouchent sur aucun résultat utile pour les associés.

 

Certains de ces derniers, en général investisseurs récents relativement jeunes et légitimement préoccupés de pouvoir s'intéresser de près à la vie sociale de leur support d'épargne, ont eu la surprise de noter une accumultion de candidatures soumises par un nombre limité de personnes dont les noms revenaient fréquemment, ce qui n'a pas manqué de les intriguer.

 

Creusant le sujet, ces candidats ont relevé que l'accumulation de candidatures suivait une accumulation déjà considérable de mandats en cours.

 

A l'occasion des Assemblées Générales concernées, ils ont eu la stupeur de constater que les cumulards prenaient soin d'occulter lors de la soumission de leur curriculum vitae ou lors de leur présentation en réunion, les mandats qu'ils avaient accumulés.

ces cumulards ajoutaient ainsi sans vergogne l'indignité à l'indécence. 

 

Les associés les plus choqués par cese comportements se sont mis au travail en épluchant les documents sociaux. C'est ainsi qu'ils ont mis à jour une stupéfiante réalité.

 

Ce qui a été le début d'une croisade en vue de rendre sa dignité au support SCPI.

 

Sa dignité mais aussi son efficience car à une exception près, il n'a pas été possible de trouver une seule action utiles de la part de ces cumulards depuis le début de leurs cumuls. Bien au contraire on en relève aisément de nuisibles. Il n'est qu'à considérer les résultats par parts et/ou la valeur de ces dernières. Même en se limitant à ce qui est aisé - cf. les rapports annuels - on est vite édifié.

 

Croisade qui vient de commencer. Gageons qu'elle n'est pas finie.