INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

Faut-il vendre (et vendre vite en ce cas) ?

Pour qui a traversé quelques crises - quels qu'en soient les motifs - il semble évident que les traverser en disposant de liquidités est prudent (voire vertueux).

 

Souvent, de plus, fructueux après la sortie. 

 

Il ne semble pas utile, en termes d'arguments généraux, d'en dire plus.

Mais comme souvent (et même toujours), il convient de moduler au cas pas cas.

Bureaux :

 

Le pli pris en termes de télétravail ne devrait pas s'estomper, au contraire.

 

Que vont devenir les surfaces excédentaires ?

 

Des moments de rencontre perdureront certainement. Les locaux actuels s'y prêteront-ils, notamment daans les grandes entités ?

 

En étant liquide, on attend sereinement la réponse.

 

En étant investi, on risque les cheveux gris.​

 

Doublement en SCPI.

Car si tout le monde a la même idée au même moment, la diversification s'avére vite illusoire.

 

Mémoire de 1990, ne nous hante pas !

Boutiques :

 

Dans des centres commerciaux ? Dito supra !

 

En centre ville ? Sans doute un regain d'intérêt.

 

A chacun de voir en fin d'été, après avoir passé ce dernier à reprendre de l'argent devenu beaucoup trop exposé.