INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

Pourquoi ce projet ?

Septembre 2018.

 

Selon les conseils d’administration respectifs de la Société́ de la Tour Eiffel et d’Affine leur créerait une foncière cotée bénéficiant toujours du statut de SIIC dont le patrimoine dépasserait 1,7 milliart €.

 

Il s'agirait d’une fusion-absorption d’Affine par la Société de la Tour Eiffel basée sur une action nouvelle de la Société de la Tour Eiffel pour trois actions Affine.

 

Les AGE (assemblées générales extraordinaires) de chacune des deux sociétés se tiendraient en décembre 2018, sur la base du traité de fusion précédemment mis à la disposition des actionnaires.

 

Rappelons qu'en 2017, la Société de la Tour Eiffel a servi un dividende de 3€ par action et Affine un dividende de 1€ par action.

 

La Société de la Tour Eiffel disposerait après fusion d’un portefeuille de 163 actifs pour une valeur d’expertise hors droits au 30 juin 2018 de 1,747 M€.

 

Les actifs situés dans la zone du Grand Paris représenteraient les 3/4 du portefeuille, avec le renfort des immeubles de qualité provenant d’Affine et sis à Paris intra-muros.

 

Les actifs situés dans les grandes métropoles régionales bénéficiant d’une desserte nationale et internationale satisfaisante et d’une forte dynamique démographique et économique représenteraient 1/6 du portefeuille (Bordeaux, Nantes, Lille, Lyon, Marseille, Toulouse).

 

Le revenu locatif annuel dépasserait 100 million € ce qui permettrait d’accroître le redéveloppement et/ou la valorisation des réserves foncières.

La société fusionnée poursuivrait la politique d’Affine de recentrage sur les actifs stratégiques après définition des arbitrages.

 

Le ratio d’endettement serait de 46 % avec une dette d’une maturité moyenne de 6,3 années et d’un coût à la date de fusion de 2,1%.

Concernant les emprunts et les obligations, la Société de la Tour Eiffel serait substituée à Affine pour ce qui proviendrait de cette dernière.

En revanche, les actionnaires d’Affine titulaires de droits de vote double devraient les perdre après fusion (Holdaffine et le concert SMABTP et SMAvie BTP détiennent respectivement 45,98 % et 15,15 % des droits de vote d’Affine).

 

La fusion avec Affine devrait permettre à la Société de la Tour Eiffel  de renforcer son modèle de foncière d’accumulation, propriétaire et développeur d’immobilier tertiaire, afin d'accompagner ses locataires au sein de pôles ou de parcs localisés dans le Grand Paris et les implantaton régionales les plus dynamiques.