INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

Fantasme médiatique ou vertueuse clémence ? 

Selon un observateur, les revenus fonciers des immeubles non meublés seraient concernés par la flat tax de 30 % (Impôt sur le revenu plus prélèvements sociaux)
Ce qui serait très stimulant pour les bailleurs modestes sauf ceux  - probablement rares - qui ont un taux marginal d'imposition nul.