INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

Assemblées Générales Extraordinaires du 27 octobre 2016

Les associés de CIFOCOMA et de CIFOCOMA2 sont convoqués en Assemblées Générales Extraordinaires, le 27 octobre 2016.

 

Le propos est de provoquer une régression des protections statutaires dont bénéficient aujourd'hui les associés de ces deux SCPI.

Leurs statuts diffèrent en effet de ceux de la plupart des SCPI par le recours à des dispositions favorables pour leurs associés, permises par le Code monétaire et financier.

 

Ces dispositions indisposent "la place", entendre la profession des gérants et le régulateur qui est à son écoute.

 

En effet, l'exemple vertueux que ces deux SCPI procurent risque de donner des idées aux associés d'autres SCPI - cela a déjà été le cas pour quelques unes d'entre elles - rendant ces épargnants moins aisés à manoeuvrer, tout particulièrement au moment où une période difficile s'amorce pour ce type de support.

 

Il s'agit donc, au travers de motifs biaisés et spécieux, d'éradiquer le bon exemple que CIFOCOMA et CIFOCOMA2 procurent en les faisant rentrer dans le rang.

 

Passée la première réaction d'indignation devant cette initiative intempestive et la manière dont elle est conduite, l'analyse plus poussée des moyens employés constitue une édifiante leçon concernant l'avenir du support d'épargne SCPI en général.

 

Bien entendu, tout associé de l'une ou l'autre de ces deux SCPI gagnera à repousser la proposition de régression qui lui est faite "le coeur sur la main" par la société de gestion (vote NON aux résolutions 1 et 2) et à soutenir la proposition alternative des associés agissant dans le cadre règlementaire (vote OUI à la résolution 3). Ces derniers savent évidemment où est l'intérêt réel du sociétariat.

 

Toute information complémentaire, par mise en relation avec ces associés, peut être demandée au moyen de la rubrique CONTACT du présent site.