INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

Savoir beaucoup, vite et bien

Quels critères permettent de se faire rapidement une opinion sur une SCPI et où les trouve-t-on ?

1. L'évolution du résultat par part sur les cinq dernières années.

 

Elle se trouve dans le rapport annuel qui a obligation d'effectuer ce rappel.

 

Cette évolution constitue le résumé essentiel de l'efficience de la gestion locative.

 

En capitalisant les rapports annuels, il est aisé de suivre l'évolution sur plus de cinq ans.

 

Nous aurons ici l'honnête cruauté d'indiquer que lorsqu'une SCPI faute - par exemple par un enchaînement d'augmentations de capital dilutives placées précipitamment - cela se voit et même saute aux yeux.

 

(Ce critère est bien plus important que l'évolution du dividende ou le montant du report à nouveau - RAN - qui sont souvent les seuls à être regardés par les néophytes).

 

2. Le cumul des plus-values de cession, placé en réserve, qui figure également de manière obligatoire dans le rapport annuel.

 

Ce cumul constitue le témoin essentiel de l'efficience de la gestion patrimoniale.

 

3. Notons qu'en 2017 le plan comptable des SCPI a changé.

 

La provision pour grosses réparations - PGR - fondée sur un pourcentage (variable) des revenus disparaît en tant que telle (elle abonde comptablement le RAN) pour être remplacée par une provision pour gros entretien - PGE - basée sur un plan de travaux immeuble par immeuble.

 

Par ailleurs, le petit entretien relève désormais des charges ordinaires.

 

Enfin, les gros travaux peuvent être immobilisés avec financement au moyen de la réserve de plus-values de cession qui se trouve ainsi consommée de manière plus ou moins complète (ce qui est consommé ne peut plus être distribué, net d'imposition).

 

Ces évolutions auront un impact sensible sur le résultat courant (et donc le résultat par part qui nous sert de repère).