INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

EDISSIMMO AG18 (mémo)

Assemblée Générale du 14 juin 2018 :
 
Analyse AIDESCPI :


Oui : 1 ; 6 ; 7 ; 8 ; 9 ; 12 ; 13 ; 14 ; 16


Non : 2 ; 4 ; 5 ; 10 ; 11 ; 15 


Abstention : 3  

 

L'allocation au conseil de surveillance est EXORBITANTE. La pire du monde des SCPI. La rejeter semble une priorité, non seulement localement mais en raison du déplorable exemple donné.

 

Libeller une commission en pourcentage du prix d'achat revient à encourager - par contrat ! - la société de gestion à acheter le plus cher possible.

Ce qui ne peut être l'intérêt des associés et instaure un conflit d'intérêt entre la SCPI et son représentant légal (également fournisseur, en la circonstance).

Très mauvais point pour tous les protagonistes, au premier rang desquels les membres de l'actuel conseil de surveillance.

 

Dans une SCPI, l'immobilier indirect présente de substantiels dangers (voir note explicative générale).


Une élection de cinq membres du Conseil de surveillance figure à l’ordre du jour. Il y a treize candidats.

 

Il semble que seule l'arrivée d enouveaux membres puisse offrir une perspective d'un minimum d'intérêt.

 
Si vous souhaitez échanger avec nous, merci de bien vouloir utiliser l’adresse suivante : aidescpi@laposte.net et/ou la rubrique CONTACT.
 
Excellente Assemblée Générale.