INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS
INVESTIR DANS LES SUPPORTS IMMOBILIERS

Regard sur l'exercice 2016 à la mi-2017

ELYSEES PIERRE dépasse désormais les deux milliards de capitalisation, prenant la troisième place sur ce plan.

 

La collecte brute 2016 est de 162,8 M€ et la collecte nette de 102 M€, en retrait d'environ 15%.

 

Cependant, la SCPI trouve difficilement des emplois satisfaisants.

Deux actifs de bureaux ont été acquis en 2016 pour 46,7 M€.

 

Selon le gérant, la SCPI s'en tient à l'immobilier de bureau (95,21%) en Ile de France (95,80%) sans rechercher de diversification de nature ou de lieu, restant convaincue que cette stratégie axée sur la Région Parisienne paiera.

Le marché locatif est actuellement difficile :

. Le TOF au 1er trimestre 2017 est de 86,81% dont 1,23 % en franchises de loyer, 1.97% immobilisés et 9.99% en recherche de locataire.

La libération de plus de 15 000 m² à l’été 2017 à Courbevoie devrait tendre la situation car cet actif sera en rénovation jusqu’en mars 2019, induisant une nouvelle baisse du TOF de 2 à 3%.

 

De ce fait, une baisse des revenus est anticipée pour 2017, la distribution courante revenant de 33€ à 30€ (- 9%).

Ce recul est sensible mais une réserve de plus-value importante peut le soutenir.

 

Dans ce contexte, la stratégie serait de freiner la collecte afin de ne pas être acculé à médiocrement investir.

La politique patrimoniale exclut aujourd'hui la diversification, les VEFA, l'emprunt, le prélèvement sur le RAN (qui est faible).

 

La rénovation du patrimoine est en revanche une priorité.